Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot (EP.50)

De Wiki Datagueule
Aller à : navigation, rechercher
Informations techniques
Complot.jpg
Saison 4
Episode 50
Date de sortie 30/11/2015
Durée 4:46

On nous ment, on nous cache l'essentiel. Nous pauvres citoyens sans défense serions les jouets de forces occultes qui manipulent le monde dans leur seul intérêt. Alors, il faudrait douter de tout et de tout le monde. Bien sûr, il y a eu et il y aura toujours des tricheries et des mensonges. C'est essentiel d'arriver à les déconstruire. Mais ce n'est pas parce que cela existe que tout est mensonge.La réalité est plus complexe et pour la décrypter nous avons plus que jamais besoin d'exercer notre esprit critique. Un outil essentiel que les théories du complot rongent dangereusement.

Script

rigt Si tout est mensonge, alors ce que je vais vous dire est faux. Car ce que je vais vous dire est vrai. Bonjour.

Des affaires secrètes servies par de vrais mensonges, il y en a eu et il y en aura encore. Du scandale du Watergate[1] aux faux stocks d'armes de destruction massive pour justifier une opération militaire en Irak[2], les opérations en sous-main existent. Alors face à de tels exemples, on se dit que, forcément, il faut douter. Et, oui, c'est sain de douter. Mais jusqu'où ?

Mettons que ce doute nous mène à un groupe de personnes cachées et influentes qui cherchent à dominer le monde. Dites bonjour aux Illuminatis, aux Francs-Maçons ou encore aux disciples des Protocoles des Sages de Sion. Ça y est, on tient le complot ! On est dans le secret, on a compris qui tirait les ficelles du monde. C'est romanesque et gratifiant pour l'égo. Mais, désolé, la réalité est plus complexe.

Les Illuminatis de Bavière ont bel et bien existé de 1776 à 1785, date à laquelle cette organisation fut dissoute par le gouvernement Bavarois. Pourquoi ? Parce qu'ils étaient soupçonnés de vouloir importer les idées des philosophes des Lumières en Allemagne.[3] Liberté et démocratie, quel blasphème !

Mais c'est grâce à l'abbé Barruel que les Illuminatis se retrouvent à la tête d'un complot mondial. Entre 1797 et 1799, il publie « Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme ». Il y explique pieusement comment les Illuminatis impies ont fomentés en sous-main la Révolution Française. Quitte à transformer la réalité pour qu'elle serve son idéologie : défendre la religion chrétienne et la monarchie.[3][4]

100 ans plus tard, entre 1892 et 1895, les Francs-maçons sont la cible de tous les soupçons. Un certain Léo Taxil publie de nombreux pamphlets à leur sujet. Il y dénonce les rituels satanistes et les ambitions de domination mondiale de cette si puissante société secrète. Témoins à l'appui. Terrible non ? Sauf que c'est un canular.

Les Protocoles des Sages de Sion, un complot datant du XXe siècle.

Léo Taxil l'annonce lui-même le 18 avril 1897 devant un public médusé. S'il s'est fait passer pour un fervent catholique, dénonçant ces dangereux franc-maçons, c'est surtout pour tourner en ridicule l'église et son acharnement contre les libres-penseurs, dont il fait partie. Sa devise était : « Tuons-les par le rire ».[5]

On pourrait aussi évoquer les « Protocoles des Sages de Sion ». Une série de textes édité pour la première fois en Russie au début du XXe siècle. Ils révèleraient l'existence d'un complot mondial mené par les dirigeants Juifs. Un faux écrit par un certain Mathieu Golovinski et commandité par la police politique du Tsar Nicolas II pour légitimer sa politique en pointant ce chimérique complot.[6]

Mais qu'importe les faits historiques, dans le monde du complotisme, il n'y a pas de doute, il n'y a que son illusion. Car même ces démentis sont la preuve que le complot existe : ceux qui dirigent le monde cherchent encore à nous cacher la vérité. Bien sûr. Voilà comment tout esprit critique vole en éclat.

Imaginez : vous êtes convaincu que votre voisin fait partie du complot. Sur le pallier, vous lui posez la question : « faites-vous partie du complot ? ». S'il répond oui, la preuve est là. S'il répond non, elle l'est aussi puisque la règle des membres du complot est de ne pas en parler. À aucun moment, l'esprit critique se met en marche. La question n'est là que pour conforter une croyance jamais questionnée : celle d'un complot. Une fois cette logique installée, chaque nouvel élément - contradictoire ou non - vient renforcer cette croyance d'origine. Un cercle vicieux qui peut devenir dramatique.
Les vidéos complotistes sont un important canal de recrutement pour les groupes extrémistes.
En 2014, une rumeur se propage en Guinée : le virus Ebola aurait été créé de toute pièce en laboratoire puis dispersé en Afrique. Encore un coup du complot. Le 16 septembre 2014, 5 travailleurs humanitaires et 3 journalistes sont tués dans le Sud de la Guinée. Ils tentaient de lutter contre cette rumeur pour apporter une aide médicale aux populations malades.[7]

Désormais, les vidéos complotistes sont un merveilleux canal de recrutement pour les groupes extrémistes comme Daech. En brisant tout esprit critique, ils sapent toute confiance dans la société, coupant l'individu de tout lien social.[8]

Nos algorithmes numériques, comme ceux de Facebook ou google, finissent le travail.[9] En ne proposant aux utilisateurs que des contenus supposés en accord avec ce qu'ils pensent, les contenus complotistes se confirment les uns les autres.[10] Bienvenu dans les sables mouvants.

Cit fermee.PNG

Nous avons la chance de vivre en démocratie. Nous sommes libres de douter de tout. Mais une chose est sûre, c'est que les théorie du complot, sous le faux prétexte qu'elles mettent au jour la réalité, nous privent d'esprit critique, ingrédient essentiel de toute démocratie. Car elles doutent de tout, sauf d'elles-mêmes.

Sources

Principales

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_du_Watergate
  2. http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130308.OBS1260/l-incroyable-histoire-du-mensonge-qui-a-permis-la-guerre-en-irak.html
  3. 3,0 et 3,1 https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-01199427/document#page=88
  4. https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-01199427/document#page=88
  5. Léo Taxil et les Francs-Maçons : https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-01199427/document#page=88 https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9o_Taxil https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_L%C3%A9o_Taxil
  6. Les Protocoles des Sages de Sion : http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-secrets-d-une-manipulation-antisemite_817525.html http://www.lemieux-editeur.fr/Complosphere.html
  7. Les ravages de la rumeur concernant Ebola : https://www.washingtonpost.com/news/to-your-health/wp/2014/09/24/red-cross-volunteers-attacked-in-guinea-while-trying-to-bury-an-ebola-victim/ http://www.mirror.co.uk/news/world-news/ebola-conspiracy-theories-spreading-fast-3929922 http://www.aljazeera.com/news/africa/2014/04/mob-attacks-guinea-ebola-treatment-centre-201445164915696814.html
  8. Les réseaux sociaux comme vecteur de recrutement : http://www.derives-sectes.gouv.fr/sites/default/files/publications/francais/Rapport-au-Premier-ministre_2013-2014_Miviludes.pdf#page=24 http://www.bouzar-expertises.fr/metamorphose http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r2828.asp#P3378_1048180
  9. http://www.telerama.fr/idees/les-algorithmes-sont-ils-vraiment-tout-puissants,133304.php
  10. http://www.pnas.org/content/111/24/8788.full http://www.nybooks.com/articles/2011/06/23/mind-control-and-internet/

Bonus

Sources complémentaires

Des articles, des vidéos, des émissions viendront poursuivre la réflexion.

Crédits

Crédits
Un programme court proposé par Premières Lignes et Story Circus en coproduction avec France Télévisions.
Écriture et enquête Julien Goetz & Sylvain Lapoix
Réalisé par Julien Goetz & Henri Poulain
Directeur artistique Henri Poulain
Graphiste Laurent Kinowski
Sound design Valentin Locard
Mixage Yves Zarka
Produit par Luc Hermann & Hervé Jacquet (StoryCircus)
Directeur de production Aurélien Baslé
Musique Cezame Music Agency
Archives Getty Images
France Télévisions Nouvelles Écritures Pierre Block de Friberg

Céline Limorato

Hwenaëlle Signaté

Annick Jakobowicz

Production Sandrine Miguirian

Vanille Cabaret

Communication Agnès Desplas