Ne voiture rien venir ? (EP.65)

De Wiki Datagueule
Aller à : navigation, rechercher
Informations techniques
Saison4-521.jpg
Saison 5
Episode 65
Date de sortie 06/02/2017
Durée 11:39

Depuis plus d'un siècle, le meilleur ami de l'homme n'a pas quatre pattes mais quatre roues. Et un moteur. Progressivement, la voiture s'est imposée dans nos paysages et nos imaginaires comme une évidence. Elle est l'un des symboles de l'ère industrielle, l'étendard de la liberté sans entraves. Pouvoir rouler vers n'importe quel horizon, n'importe quand. Tant que le réservoir est plein et qu'il n'y a pas de bouchons. Ainsi l'automobile a façonné une bonne partie de nos villes et de leurs alentours mais, alors que 66% de la population devrait habiter des zones urbaines d'ici 2050, le temps est peut-être venu de questionner la place de la voiture dans nos cités.

Avec Philippe Gargov, fondateur du cabinet PopUrbain.[1]

Script

rigtSi l'appétit vient en mangeant, l'asphalte vient en roulant. Bonjour !

En France, entre 1950 et 1980, le parc automobile passe de 2.3 millions à 21 millions. 813% d'augmentation.[2]

Qu'est-ce qui a quatre roues, un moteur, un volant et qui reste inutilisé 95% du temps ? La voiture, bien sûr[3][4]. Cette bonne vieille voiture ! Il y a plus de 140 ans - en 1875 - « L'Obéissante », conçue par Amédée Bollée, est la toute première à obtenir un permis de circulation[5][6]. Il lui faudra 18 heures pour relier Le Mans à Paris. Depuis les choses ont bien changé.

Au début du XXe siècle apparaît le crédit à la consommation. En 1919, par exemple, aux États-Unis, le constructeur Général Motors lance sa filiale bancaire GMAC[7]. Vous n'avez pas l'argent pour le véhicule de vos rêves ? On vous en prête ! En 1926, plus de 30% des ménages américains parcourent le pays en voiture. Les deux tiers sont achetées à crédit[8]. En France, entre 1950 et 1980, le parc automobile passe de 2.3 millions à 21 millions. 813% d'augmentation.[2] Et la voiture est un plaisir solitaire, en 2008, 58% des trajets étaient effectués par un conducteur seul.[9]

En 2014, 83% des ménages français possèdent au moins une voiture. Entre 1980 et 2014, la part des ménages disposant de 2 véhicules a quasiment doublée, passant de 15% à 29%. Et pour ceux qui en ont trois, le chiffre a triplé passant de 1.7% à plus de 5%[10]. Franchement, la voiture, c'est la vie. Enfin pas que.

En 2015, 3.616 personnes sont mortes sur les routes de France, plus de 50% étaient à bord de voitures[11]. La même année, 44.663 accidents corporels impliquaient des automobilistes, plus des trois quart de tous les accidents corporels[11]. Et malgré une baisse depuis plusieurs décennies, le coût de l'insécurité routière en France reste élevé. En 2015 , il était de 47 milliards d'euros, 2.2% du Produit Intérieur Brut[11].

Côté pollution, les transports sont champions. En 2015, le secteur représentait près de 29% des émissions de gaz à effet de serre en France. 93% de ces émissions étaient liées à la route. 51% rien que pour les voitures individuelles[12]. Et cadeau bonus : avec 63% du parc automobile équipé en moteurs diesel, la France est la reine du gasoil.[13] Un carburant dont les gaz d'échappement sont classés cancérogènes pour l'homme par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 2012.[14]

44.663 accidents corporels impliquaient des automobilistes en 2015.

Le secteur automobile est aussi le second émetteur d'hydrofluorocarbures, les HFC[2], sympathiques gaz utilisés pour faire tourner nos climatisations, rendant nos habitacles habitables en toutes saisons. À un détail près. Selon une enquête menée en 2013, l'air dans nos chers bolides serait plus pollué que l'air extérieur. Les taux de particules fines et d'oxydes d'azote y dépassant de loin les seuils recommandés[15]. Vive les décapotables !

Mais rien ne vaut le plaisir de conduire. Dompter l'asphalte ! Qui lui-même dompte nos paysages. Entre 1970 en 2014, les autoroutes françaises sont passées de 1.542 km à 11.560 km[16][17]. 2.7% du territoire français est dédié au transport, 15.000 km2[2]. Mais comme nos voitures sont immobiles 95% du temps, il leur faut bien une place. À Paris, en cumulé, 8 km2 de bitume sont réservés au stationnement[18][19]. Un parking presque aussi grand que le 15eme arrondissement. Et ce n'est rien comparé au comté de Los Angeles, le plus peuplé des États-Unis, le paradis de l'auto. En 2010, on y recensait 18.6 millions de places de parking, soit plus de 3 places par véhicule. 14% du territoire urbain dédié au repos de nos montures à moteur[20] !

Grâce à la voiture, les villes s'étalent. Et les frais aussi. Avec une moyenne de 5.000 euros par an, les transports sont devenus la seconde dépense des ménages[2]. Après le logement mais avant l'alimentation. Quand les loyers grimpent dans les centres-ville, la voiture permet d'accéder à des logements moins chers mais plus éloignés. Grévant du même coup des budgets déjà modestes[21]. Roule ou crève.

En un siècle, la voiture est devenue une évidence dans le paysage de notre civilisation moderne. À tel point que l'on pourrait se demander : au fond, qui conduit l'autre ? Est-il possible d'imaginer aujourd'hui d'autres horizons moins carrossés ?

Philippe Gargov

Conclusion

Ah, on l'aime notre chère voiture. On la cajole, on la bichonne pour qu'elle nous emmène au bout du monde. Mais quel monde ?

Depuis quelques années, les voitures se refont une beauté : elles deviennent hybrides, électriques, autonomes. Les constructeurs ajustent leur image. Certains modèles sont pensés pour « dompter » la ville. Dangereuse ville ! D'autres déclinaisons, plus petites, plus « citadines », cherchent à faire corps avec nos cités. Mais une voiture, restera toujours une voiture. Le besoin de changement est sans doute plus profond et plus global.

Rues, boulevards, tunnels, rond-points, parkings, périphériques, autoroutes, depuis bien longtemps, nos villes et leurs alentours ont été modelées par et pour la voiture. Dès l'enfance, on fait rouler des autos sur de grandes villes-moquettes et tout cela nous semble normal, naturel. Vraiment ?

Avec 63% du parc automobile équipé en moteurs diesel, la France est la reine du gasoil

Alors que les promoteurs immobiliers sont obligés de construire un quota de parking pour chaque apparent, en 2013, le conseil municipal de Los Angeles a amorcé un virage. Les promoteurs ont désormais le droit de remplacer jusqu'à 30% des places de parking obligatoires par des parkings à vélo. Réduisant du même coup la surface allouée aux voitures et proposant un début d'alternative[22][23].

D'après une étude menée en 2012, dans les systèmes d'auto-partage chaque voiture partagée permet de remplacer 9 voitures personnelles, tout en augmentant le recours aux autres modes de déplacement[24]. S'interroger sur la voiture, c'est aussi questionner notre rapport à la propriété privée. Car si la voiture ne m'appartient plus, alors peut-être que la ville n'appartient plus à la voiture non plus.

Copenhague, Auckland, Barcelone, Guangzhou, Bruxelles, Malmö et bien d'autres. Ces communes rééquilibrent progressivement la balance entre les différentes mobilités : transports urbains, pistes cyclables, zones piétonnes et voitures. Rien ne nous oblige à continuer de dessiner nos paysages urbains autour de l'automobile. À part peut-être cette vieille habitude profondément ancrée depuis si longtemps.

Sources

Sources principales

  1. https://twitter.com/PhilippeGargov
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 https://ged.fne.asso.fr/silverpeas/LinkFile/Key/bd650f00-f304-4e42-9093-140b026bbd19/FNE-GuideMobilit%C3%A9_VF.pdf
  3. https://www.iledefrance.fr/fil-actus-region/ma-voiture-est-ta-voiture
  4. https://www.mobilitytechgreen.com/tag/taux-dutilisation-voiture/
  5. http://users.skynet.be/tintinpassion/VOIRSAVOIR/Auto/Pages_auto/Auto_025.html
  6. https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Ob%C3%A9issante
  7. https://www.challenges.fr/entreprise/le-tres-lucratif-business-des-credits-auto-pour-les-constructeurs_1863
  8. http://www.seuil.com/ouvrage/l-evenement-anthropocene-jean-baptiste-fressoz/9782021135008
  9. https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281086
  10. https://www.insee.fr/fr/statistiques
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere/accidentalite-routiere/bilans-annuels
  12. http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Datalab/2016/datalab-rapport-comptes-transports-2015-aout2016-e.pdf
  13. http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Datalab/2016/datalab-rapport-comptes-transports-2015-aout2016-e.pdf
  14. http://www.liberation.fr/societe/2012/06/14/le-diesel-est-cancerogene-c-est-officiel-et-il-se-passe-quoi-maintenant_826081
  15. http://www.asef-asso.fr/mon-air-exterieur/nos-etudes/1970-notre-enquete-voitures-toxiques
  16. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/pj/992/992_1970_2.pdf
  17. http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Reperes/2016/reperes-transport-ed2016-3.pdf
  18. https://api-site.paris.fr/images/151549.pdf
  19. http://carfree.fr/index.php/2016/01/14/larrogance-du-stationnement-automobile/
  20. http://www.betterinstitutions.com/blog/2016/1/2/map-a-parking-lot-with-all-of-la-countys-186-million-parking-spaces
  21. http://www.territoires-ville.cerema.fr/cout-du-logement-cout-du-transport-quelle-a1064.html
  22. http://clkrep.lacity.org/onlinedocs/2012/12-1297-s1_ord_182386.pdf
  23. http://www.betterinstitutions.com/blog/2014/07/preparing-for-las-future-fewer-parking
  24. http://presse.ademe.fr/2013/03/une-enquete-nationale-sur-lautopartage.html

Sources secondaires

Réflexions

LE MONDE. Dans le cadre du plan vélo voulu par Anne Hidalgo, la maire de Paris, de nombreuses protestations ont lieux contre la volonté de réduire la voiture dans la capitale française. Cet article des Décodeurs du Monde.fr revient sur certains arguments allant à l'encontre des politiques de développement du vélo : https://is.gd/oTLGbo

Crédits

Crédits
Un programme court proposé par Premières Lignes et Story Circus en coproduction avec France Télévisions.
Écriture et enquête Julien Goetz

Sylvain Lapoix

Réalisé par Henri Poulain
Graphisme/Animation Laurent Kinowski
Sound design Christophe Joly
Mixage Yves Zarka
Produit par Luc Hermann
Images et montage Juliette Faÿsse
Directeur de production Aurélien Baslé
Assistante de production Julie Ayreault
Production exécutive - StoryCircus Hervé Jacquet
Musique Cezame Music Agency
Archives Getty Images
France Télévisions Nouvelles Écritures Pierre Block de Friberg

Céline Limorato

Gwenaëlle Signaté

Annick Jakobowicz

Léo Fauvel

France info Julien Pain
Administratrice de production Sandrine Miguirian
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l'Image Animée