Adieu sommeil (EP.41)

De Wiki Datagueule
Aller à : navigation, rechercher
Informations techniques
Saison0316.jpg
Saison 3
Episode 41
Date de sortie 13/06/2015
Durée 3:43

Voilà des millénaires que les journées humaines sont rythmées par notre besoin de sommeil. Mais il est possible que d'ici quelques décennies, ce ne soit plus qu'un lointain souvenir. Trop peu rentables, nos nuits deviennent un enjeu majeur dans la course à l'efficacité. Et le sommeil apparait de plus en plus comme l'une des dernières frontières que l'homme moderne s'apprête à conquérir.

Script

rigtLa nuit, tous les consommateurs sont gris. Bonjour !

Le manque de sommeil accentue les risques d'obésité ou de diabète, notamment chez les plus jeunes

6 heures et 31 minutes, c'est la durée moyenne de sommeil quotidien pour un adulte américain en 2013. La génération précédente, elle, dormait 8 heures par nuit. Au début du XXeme siècle, le sommeil quotidien aux États-Unis était de 10 heures[1] ! En France, entre 1986 et 2010, le sommeil a diminué de 18 minutes. Chez les 15-17 ans, ce chiffre grimpe à 50 minutes.[2]

Or le manque de sommeil accentue les risques d'obésité[3] ou de diabète[4], notamment chez les plus jeunes[5]. La tendance aux maladies coronariennes serait doublée chez les personnes dormant régulièrement entre 5 et 7 heures par nuit[6]. Mais peu importe, puisqu'allumé le monde tourne mieux.

Dès le XIXeme siècle, la naissance de l'éclairage urbain réduit certes l'insécurité dans les ruelles sombres, mais rallonge aussi la durée subjective de nos journées. De nombreux commerces peuvent enfin rester ouverts à la nuit tombée.[1]

Notre rythme naturel est lié à notre environnement lumineux. Chaque nuit, notre corps produit de la mélatonine, l'hormone du sommeil. En diffusant principalement une lumière aux teintes bleues, les multiples écrans que nous utilisons tous les jours perturbent la sécrétion de cette hormone[7]. Après un test mené à Harvard, des sujets exposés 6h30 à ces halos bleutés ont vu leur production de mélatonine retardée de 3 heures déréglant le cycle jour/nuit.[8]

Mais avant d'aller plus loin, accordons-nous une pause nature.

Voici le Bruant à couronne blanche[9]. Une espèce de passereau Nord-Américain qui parcoure deux fois par an les 4.300 km séparant l'Alaska de la Californie. Et devinez quoi : pendant cette migration, il ne dort qu'un tiers de son sommeil habituel. Il est parfois capable de rester éveillé 7 jours d'affilée[10][11]. Un parfait petit soldat. Ce qui explique sans doute pourquoi le Département de la Défense américain finance des recherches à son sujet.[1]

Sommeil 2.jpg

Depuis 2006, les rations des soldats américains contiennent des chewing-gums dosés à 100 mg de caféine pour combattre le sommeil[12]. Les pilotes de chasse français utilisent eux des comprimés de « caféine à libération prolongée ». Chaque gélule est dosée à 300mg du précieux stimulant. Mais la caféine n'agit que pendant 6 heures environ[13]. Les amphétamines elles, officiellement autorisées par l'armée américaine, peuvent permettre de rester en alerte jusqu'à 10 heures[14] ! Sauf que les effets secondaires - dépendance, problèmes cardiaques entre autres - nuisent aux troupes.[13]

Heureusement, il y a quelques années, un nouveau Saint-Graal est apparu : le Modafinil. Pilule miracle aux effets secondaires apparemment limités, il peut garder un soldat éveillé et efficace pendant plus de 48 heures en supprimant directement le besoin de sommeil[15]. Canada, Chine, Pays-Bas, Corée du Sud, Inde... de nombreux laboratoires de recherche militaire l'ont mis à l'épreuve[16]. Dès 1991, lors de la guerre du Golfe, les légionnaires français le testent sur le champ de bataille sous le nom de Progivil[11]. Depuis l'intervention en Irak en 2003, les pilotes de l'US Air Force utilisent le Modafinil en vol.[17]

Et comme souvent, les découvertes militaires sont utiles en temps de paix. Le Modafinil est désormais utilisé en médecine civile. Il permet de traiter les conséquences de certains troubles du sommeil comme l'apnée nocturne ou la narcolepsie. Entre 1999 et 2005, ses ventes ont explosées passant de 25 millions à 575 millions  de dollars[15]. En France, appelé Modiodal, il est principalement prescrit aux travailleurs nocturnes[18]. Tiens donc.
Cit fermee.PNG
Après des millénaires à rythmer ses jours en fonction de ses nuits, l'homme semble désormais vouloir faire l'inverse. Comme si dormir moins, c'était vivre plus. Mais si le sommeil disparaît, quand rêverons-nous à des futurs possibles ?

Sources

Sources principales

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=185
  2. http://is.gd/AWs1D4
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16295214
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18246976
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18485764
  6. https://www.bloomberg.com/apps/news?pid=newsarchive&sid=afmppTTVL6DA
  7. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rythme_circadien
  8. http://www.health.harvard.edu/staying-healthy/blue-light-has-a-dark-side
  9. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruant_%C3%A0_couronne_blanche
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC449897/
  11. 11,0 et 11,1 https://www.theguardian.com/education/2004/jul/29/research.highereducation
  12. https://www.defense.gov/News/NewsArticle.aspx?ID=14481
  13. 13,0 et 13,1 http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/medecine-des-armees-la-cafeine-dope-la-vigilance-12-10-2012-1869407.php
  14. https://www.theguardian.com/education/2004/jul/29/research.highereducation
  15. 15,0 et 15,1 https://plausiblefutures.wordpress.com/2007/04/10/get-ready-for-24-hour-living/
  16. http://www.slate.com/articles/health_and_science/superman/2013/05/sleep_deprivation_in_the_military_modafinil_and_the_arms_race_for_soldiers.html
  17. https://fr.express.live/2013/10/17/le-nouveau-super-soldat-pourra-rester-40-60-et-meme-90-heures-sans-sommeil-exp-197278/
  18. http://www.marieclaire.fr/,la-pilule-anti-sommeil,20132,698.asp

Sources complémentaires

Des articles, des vidéos, des émissions viendront poursuivre la réflexion.

Crédits

Crédits
Un programme court proposé par Premières Lignes Télévisions et Story Circus en coproduction avec France Télévisions.
Écriture et enquête Julien Goetz & Sylvain Lapoix
Réalisé par Julien Goetz & Henri Poulain
Directeur artistique Henri Poulain
Graphiste Gilles Roqueplo
Sound design Christophe Joly
Mixage Yves Zarka
Productrice exécutive Laurence de Rosière
Production exécutive StoryCircus
France 4 / France Télévisions Nouvelles Écritures Boris Razon

Cécile Deyon

Renaud Allilaire

Christophe Cluzel

Administratrice de production Sandrine Miguirian