Vodka : diplomatie et gueule de bois (EP.31)

De Wiki Datagueule
Aller à : navigation, rechercher
Informations techniques
Saison036.jpg
Saison 3
Episode 31
Date de sortie 28/03/2015
Durée 3:05

La Vodka est le spiritueux le plus vendu au monde mais c'est en Russie qu'elle est le plus consommée. Avec des conséquences non seulement sur la santé publique mais aussi sur la santé des finances du pays.

Script

Vodka 1.jpg

rigtTant que le verre est plein, personne ne regarde au fond de la bouteille… Bonjour ! Fin décembre 2014, les prix du pétrole chutent. La Russie, troisième producteur mondial d'hydrocarbures, vacille. L'inflation grimpe de 10 %. En un mois le rouble, la monnaie nationale, perd 40 %. Face à cette crise, la plus grave que connaît le pays depuis 1998, Vladimir Poutine réagit. Il promet une baisse de 16 %… du prix de la vodka.[1]

Tous alcools confondus, les russes ne sont pas les plus gros buveurs, relégués derrière la Moldavie, la République Tchèque et la Hongrie[2]. Mais avec 13,9 litres par personne et par an, ils sont par contre les champions incontestés de la vodka, le spiritueux le plus consommé au monde. En 2012 presque 50 % de la vodka mondiale a été bue en Russie, 2 milliards de litres[3]. Alors, protéger le prix de la vodka en temps de crise, c'est l'assurance pour Vladimir Poutine de préserver sa popularité. Et d'éviter une catastrophe sanitaire.

Car en période de crise, le marché russe de la vodka est submergé par les produits de contrebande. En 2013, les eau-de-vie illégales auraient représenté 64% de la consommation du pays[4]. Or, en 2006, les parlementaires russes jugeaient la vodka faite maison responsable de plus de 42.000 morts sur leur territoire[5].

Remontons un peu dans le temps. D'après la légende, cet alcool blanc aurait été inventé au XVè siècle par le moine Isidore, alors reclus au monastère de Tchoudov. Un lieu de prière et de recueillement situé aujourd'hui… au coeur du Kremlin ! 100 ans plus tard, Ivan le Terrible instaure le premier monopole d’Etat sur la vodka et invite ses sujets à dépenser leurs derniers kopecks dans les tavernes du Prince. Mais en 1914, le Tsar Nicolas II interdit la vente de vodka. Il faudrait être sobre pour tenir un fusil ? En 1923, Staline choisi d'en rétablir la vente[6]. Car, tant que les bouteilles se vident, les caisses de l'état se remplissent ! Et les cimetières aussi.

Vodka 2.jpg

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé, dans le monde, 1 % des décès chez les femmes et 6 % chez les hommes sont liés à l'alcool chaque année. En Russie, ce chiffre grimpe à 6 % pour les femmes et 20 % pour les hommes[7] ! La vodka serait ainsi la cause de la plus grosse différence d’espérance de vie au monde entre les sexes : les femmes russes vivent 11,4 années de plus que les hommes.[8]

Et ce constat d'une surmortalité masculine excessive est le même dans tout l’ancien bloc soviétique : Biélorussie, Lituanie, Estonie, Lettonie, Ukraine, Kazhakstan...

En 1985, Mikhaïl Gorbatchev a bien tenté de rationner l’alcool national[9] : deux bouteilles par personne et par mois sur présentation d’un ticket. Sauf qu'à l'époque, un quart du budget du Kremlin reposait sur la vodka. Du coup, pour rétablir la barre, le Comité central décide de dévaluer le rouble, fragilisant tout l’économie russe et accélérant la chute du Régime soviétique.
Cit fermee.PNG
Finalement, la vodka, opium du peuple ou de ses dirigeants ?

Sources

Sources principales

  1. http://money.cnn.com/2014/12/31/news/economy/russia-vodka-putin/index.html
  2. http://www.who.int/substance_abuse/publications/global_alcohol_report/msbgsruprofiles.pdf
  3. https://www.economist.com/blogs/graphicdetail/2013/06/daily-chart-9
  4. https://themoscowtimes.com/articles/illegal-vodka-floods-alcohol-market-as-prices-rise-33986
  5. http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/11/01/AR2006110103047.html
  6. http://pages.rts.ch/emissions/abe/test/5722693-la-vodka-le-test.html?anchor=5829140#5829140
  7. http://www.who.int/substance_abuse/publications/global_alcohol_report/msbgsruprofiles.pdf
  8. http://data.worldbank.org/indicator/SP.DYN.LE00.IN
  9. https://fr.sputniknews.com/societe/20121211196894034/

Sources complémentaires

Des articles, des vidéos, des émissions viendront poursuivre la réflexion.

Crédits

Crédits
Un programme court proposé par Premières Lignes Télévisions et Story Circus en coproduction avec France Télévisions.
Écriture et enquête Julien Goetz & Sylvain Lapoix
Réalisé par Julien Goetz & Henri Poulain
Directeur artistique Henri Poulain
Graphiste Mathieu Ratier
Sound design Christophe Joly
Mixage Yves Zarka
Productrice exécutive Laurence de Rosière
Production exécutive StoryCircus
France 4 / France Télévisions Nouvelles Écritures Boris Razon

Cécile Deyon

Renaud Allilaire

Christophe Cluzel

Administratrice de production Sandrine Miguirian