Philanthropie : le capital se fout de la charité (EP.93)

De Wiki Datagueule
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations techniques
Saison 8
Episode 93
Date de sortie 24/01/2020
Durée 11'40"

Ah les belles fortunes de ce monde et leur immense générosité ! L’éducation, l’art, la faim dans le monde : rien n’est trop beau, rien n’est trop grand. À condition d’y gagner en visibilité… Et de pouvoir faire une belle opération fiscale au passage. Et si parfois, ces opérations sentent bon le conflit d’intérêt, il ne faudrait tout de même pas cracher dans la soupe. La générosité ça ne se discute pas. Mais au fait, elle vient d’où cette richesse ?

Script

Qui donne un oeuf, défiscalise un boeuf, bonjour.

16 avril 2019. La cathédrale Notre Dame flambe. 00h30. Les cendres sont encore chaudes. François-Henri Pinault et son père promettent 100 millions d’euros via la holding familiale Artemis. Au petit matin, Bernard Arnault renchérit : 200 millions. Patrick Pouyanné, le patron de Total, joue le jeu : 100 millions. La famille Bettencourt et L’Oréal rempilent et anoncent 200 millions. À la fin de la journée, plus de 700 millions sont promis. Louées soient la générosité de nos milliardaires.

Et bénie soit la défiscalisation ! Ah oui, car chaque don permet de réaliser une économie d’impôt non négligeable. 60 % de la somme versée pour les entreprises, 66 % pour les particuliers. Pour ce petit encouragement, les philanthropes français peuvent dire merci à une loi de 2003, dite loi Aillagon. Jean-Jacques Aillagon, à l'initiative de cette loi, est aujourd'hui le conseiller de François Pinault , troisième fortune de France. Petit malin !

Et la générosité des mécènes finit par coûter cher aux contribuables. En 2017 la niche fiscale sur le mécénat d’entreprise avait coûté 900 millions d’euros à l’État. Un chiffre qui a été multiplié par dix depuis l'astucieuse loi Aillagon.

Prenons un exemple. En 2014, LVMH, propriété de Bernard Arnault (vous savez, l’homme le plus riche de France) ouvre un musée pharaonique : la fondation Louis Vuitton. Gloire à la marque ! Sur les 800 millions d'euros qu'ont coûté le bâtiment 520 millions d’euros ont été en réalité assumés par les contribuables. Oups ! Mais revenons à notre cathédrale, François Pinault et Bernard Arnault ont finalement renoncé aux avantages fiscaux. Grands coeurs. Mais qu'on se rassure, cela ne signifie pas qu'ils repartiront les mains vides. Voici venir le mécanisme dit « des contreparties »... qui peuvent légalement représenter jusqu'à 25 % du montant du don. Au programme : dîners, galas, visites privées, logo sur les affiches - jusqu’à la mention gravée dans le marbre sous la pyramide, ainsi que le propose le Louvre...

Mais les musées, les universités, les laboratoires publics, les associations ont-il encore le choix ? Peuvent-elles encore renoncer à quémander ces largesses ? D’un côté, il y a un État acquis au libéralisme qui se désengage de ses missions traditionnelles. De l’autre, des grandes fortunes qui veulent choisir leurs causes... et qui, via la défiscalisation, les imposent aux contribuables. Mais glissons donc vers les États Unis... Ah, les philanthropes américains ! Le nec plus ultra du mécénat. Le modèle. Admirons donc un instant la fondation Bill et Melinda Gates, la plus puissante au monde, avec une dotation supérieure à 50 milliards, soit plus de dix fois le budget de l'Organisation mondiale de la santé. À son programme : réduction de la pauvreté, vaccinations, éducation des filles et émancipation des femmes. On ne peut qu'applaudir.

Sauf que tout cet argent n’est pas directement distribué aux bonne œuvres. La fondation consacre seulement 5 % de ses avoirs aux dons - le minimum légal pour bénéficier de l'exonération fiscale. Tandis que les 95 % restants sont investis. Un trust rattaché à la fondation se charge de les placer : dans les énergies fossiles avec Total et BP, dans les OGM avec Monsanto/Bayer, ou encore dans l’industrie de l’armement. Une fondation qui alimente les fléaux contre lesquels elle prétend lutter ? La charité se fout de l'hôpital !

Et le meilleur reste à venir : certaines entreprises sont à la fois bénéficiaire du trust ET de la fondation. Un exemple avec Coca-Cola. En 2014, le fameux trust possédait 538 millions de dollars d’actions chez la pétillante marque de soda. Et, en parallèle, la Fondation finançait un projet visant à former 50 000 cultivateurs kenyans à la production de fruits de la passion directement destinés... à Coca-Cola ! Ah...mais tout va bien... parce que quand Coca-Cola fait des profits, en bout de chaîne le trust encaisse les dividendes. Ca désaltère bien le conflit d'intérêt, non ?

« Oui, mais si ça marche... » Le nerf de la guerre est là. Qui évalue ces programmes ? À ce jour, la Fondation n’a de comptes à rendre qu’à Bill et Melinda Gates et leur riche ami Warren Buffet. Leur influence tout comme leur fortune ne cesse de grimper. Bill Gates reste plus riche que 45 des 48 pays d’Afrique subsaharienne.

Ah au fait. Même si vous aviez travaillé tous les jours depuis 1789 pour 10,000 euros par jour, vous ne seriez toujours pas milliardaire. Vous seriez encore 100 fois moins riche que Bill Gates... Mais ces richissimes bienfaiteurs justifient leur pouvoir démesuré par la faillite du politique. L'action publique aurait trouvé ses limites. L'État s'épuiserait. Laissons donc leur les clefs de la boutique. Eux qui ont réussi à amasser des milliards... Laissons-les appliquer leurs méthodes de réussite financière aux actions de don. Cela a même un nom : le philanthrocapitalisme. En clair, les bonnes oeuvres ne doivent pas empêcher les bénéfices. La générosité se marrie bien avec les dividendes.

Et c'est pratique : car leur prophétie devient autoréalisatrice. L'État se désengage et fait alors l'aveu de son échec. Et le milliardaire peut enfin apparaître comme un élu, le sauveur de l'humanité.

Sources

Année de publication Auteur·e Titre Titre de la publication ISBN Url Langue
NA Gollot, Claire "La philanthropie de Bill Gates alimente la machine capitaliste" We Demain, une revue pour changer d'époque NA https://www.wedemain.fr/La-philanthropie-de-Bill-Gates-alimente-la-machine-capitaliste_a3977.html fr
2019 Méténier, Margot Hemmerich & Clémentine Solidarité à but hautement lucratif Le Monde diplomatique NA https://www.monde-diplomatique.fr/2019/10/HEMMERICH/60476 fr
2018 Morena, Edouard Les philanthropes aiment-ils la planète ? La Vie des idées NA http://www.laviedesidees.fr/Les-philanthropes-aiment-ils-la-planete.html fr
NA NA A propos de nos riches philanthropes Alternatives Economiques NA https://www.alternatives-economiques.fr/christian-chavagneux/a-propos-de-nos-riches-philanthropes/00089098 fr
2019 NA Mécénat : Macron et la niche des siens Les Jours NA https://lesjours.fr/obsessions/mecenes-mecenat/ep4-niche/ fr
2018 Fack, Gabrielle; Landais, Camille; Myczkowski, Alix Biens publics, charité privée: comment l'État peut-il réguler le charity business ? NA 978-2-7288-0586-0 NA fr
2019 NA Les riches jouent aux gros dons Les Jours NA https://lesjours.fr/obsessions/mecenes-mecenat/ep2-conventions-partenariat/ fr
NA NA Foundation Fact Sheet Bill & Melinda Gates Foundation NA https://www.gatesfoundation.org/Who-We-Are/General-Information/Foundation-Factsheet en
2015 Belluz, Julia The media loves the Gates Foundation. These experts are more skeptical. Vox NA https://www.vox.com/2015/6/10/8760199/gates-foundation-criticism en
2019 NA Notre-Dame de Paris : le bilan six mois après l'incendie Franceinfo NA https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/notre-dame-de-paris-le-bilan-six-mois-apres-l-incendie_3660463.html fr
2019 NA INFO FRANCEINFO. Seulement 9% des promesses de dons pour Notre-Dame de Paris ont été versées Franceinfo NA https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/seulement-9-des-promesses-de-dons-pour-notre-dame-de-paris-ont-ete-versees_3488763.html fr
2019 NA Le mécénat, c’est vraiment très intéressé Les Jours NA https://lesjours.fr/obsessions/mecenes-mecenat/ep1-macronie-mecenat/ fr
2014 NA Fondation Louis Vuitton : le mécénat d’entreprise sans la générosité Le Monde.fr NA https://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/27/fondation-louis-vuitton-le-mecenat-d-entreprise-sans-la-generosite_4513157_3232.html fr
2019 Granville, Kevin; Yaffe-Bellany, David Apple Commits $2.5 Billion to Ease California Housing Crunch The New York Times NA https://www.nytimes.com/2019/11/04/technology/apple-california-housing-crisis.html en-US
2010 NA Le mécénat d'entreprise, ce n'est pas de la philanthropie Les Echos NA https://www.lesechos.fr/2010/10/le-mecenat-dentreprise-ce-nest-pas-de-la-philanthropie-443488 fr
NA NA Le soutien public au mécénat d’entreprises Cour des comptes NA https://www.ccomptes.fr/fr/publications/le-soutien-public-au-mecenat-dentreprises fr
2019 NA « Nous voulons un cadre plus clair pour le mécénat » Les Echos NA https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/nous-voulons-un-cadre-plus-clair-pour-le-mecenat-1127257 fr
NA NA G7: pour lutter contre les inégalités, Macron fait appel aux entreprises et aux ONG Challenges NA https://www.challenges.fr/entreprise/g7-pour-lutter-contre-les-inegalites-macron-fait-appel-aux-entreprises-du-secteur-prive-et-aux-ong_670243 fr
2019 NA Culture : « L’image du mécénat a perdu en éthique, trop associé à la fiscalité et moins à l’intérêt général » Le Monde.fr NA https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/10/10/culture-l-image-du-mecenat-a-perdu-en-ethique-trop-associe-a-la-fiscalite-et-moins-a-l-interet-general_6015028_3232.html fr
NA NA La culture attire-t-elle encore les mécènes ? France Culture NA https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/la-culture-attire-t-elle-encore-les-mecenes fr
2015 NA Les médias adorent la fondation Gates, les experts beaucoup moins Slate.fr NA http://www.slate.fr/story/104235/medias-adorent-fondation-gates-experts-beaucoup-moins fr
2016 NA Editorial: Gates Foundation failures show philanthropists shouldn’t be setting America's public school agenda Los Angeles Times NA https://www.latimes.com/opinion/editorials/la-ed-gates-education-20160601-snap-story.html en-US
NA NA A $1 billion Gates Foundation-backed education initiative failed to help students, according to a new report — here's what happened Business Insider France NA https://www.businessinsider.fr/us/bill-melinda-gates-foundation-education-initiative-failure-2018-6/ en
2016 NA « Le cadre fiscal français est l’un des plus incitatifs en matière de mécénat » Le Monde.fr NA https://www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/03/le-cadre-fiscal-francais-est-l-un-des-plus-incitatifs-en-matiere-de-mecenat_5007557_3234.html fr
2017 NA Le nouvel ami américain de la Cinémathèque Le Monde.fr NA https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/02/le-nouvel-ami-americain-de-la-cinematheque_5087931_3234.html fr
2019 NA « Nos chers “Amis américains” », d’Anne Monier : les mécènes des Etats-Unis, comme chez eux en France Le Monde.fr NA https://www.lemonde.fr/livres/article/2019/10/27/nos-chers-amis-americains-d-anne-monier-les-mecenes-des-etats-unis-comme-chez-eux-en-france_6017121_3260.html fr
2017 NA Why Struggling Hedge Fund Managers Give to Charity Bloomberg.com NA https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-12-19/hedge-funds-donate-to-charities-to-help-raise-assets-study-says en
NA NA Adam Ruins Everything - Why Billionaire Philanthropy is Not So Selfless | truTV NA NA https://www.youtube.com/watch?v=KWNQuzkSqSM NA
NA NA Le musée de Cluny a rendu les sommes versées par le groupe Lafarge Le Quotidien de l'Art NA https://www.lequotidiendelart.com/articles/15699-le-mus%C3%A9e-de-cluny-a-rendu-les-sommes-vers%C3%A9es-par-le-groupe-lafarge.html fr
NA NA Mécénat, philanthropie : la dépendance de l’art ? France Culture NA https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/mecenat-philanthropie-la-dependance-de-lart fr
2008 Stepanek, Marcia; Maldonado, Cristina Rockefeller 2.0: Gates relaunches philanthropy msnbc.com NA http://www.nbcnews.com/id/25332025/ns/us_news-giving/t/rockefeller-gates-relaunches-philanthropy/ en
NA NA Bill and Melinda Gates Foundation NA NA https://www.influencewatch.org/non-profit/bill-and-melinda-gates-foundation/ en-US
NA NA The role of philanthropy in financing for development - OECD NA NA http://www.oecd.org/dac/financing-sustainable-development/development-finance-standards/beyond-oda-foundations.htm NA
2016 McGoey, Linsey No such thing as a free gift: the Gates foundation and the price of philanthropy NA 978-1-78478-623-6 NA English
2018 McGoey, Linsey; Thiel, Darren; West, Robin; Narcy, Fanny Le philanthrocapitalisme et les « crimes des dominants » Politix NA https://www.cairn.info/revue-politix-2018-1-page-29.htm fr
NA NA De Buffett à Zuckerberg, une histoire du « philanthrocapitalisme » L'Obs NA https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-explicateur/20151202.RUE1513/de-buffett-a-zuckerberg-une-histoire-du-philanthrocapitalisme.html fr
NA NA Lionel Astruc : "À travers sa fondation, Bill Gates contourne l'État et s'achète du pouvoir" NA NA https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-16-mars-2019 fr


Crédits

Crédits
UNE COPRODUCTION PREMIERES LIGNES - STORYCIRCUS
AVEC LA PARTICIPATION DE FRANCE TELEVISIONS
Réalisé par Henri Poulain
Enquête et écriture Sylvain Lapoix

Léa Ducré

Voix off Julien Goetz
Produit par Luc Hermann

Hervé Jacquet

Graphiste motion design Laurent Kinowski

Rodrigo Parada et Léonard Bertrand

Graphiste entretien augmenté Quentin Luthereau
Images Juliette Faÿsse
Opérateur son et sound design Jean-Christophe Lion
Mixage Yves Zarka
Chargée d'enquête Lauren Boudard
Assistant de production Louis Wolkenstein
Assistant de post-production Garand Poinot-Widmann
Musique Cezame Music Agency
Archives Getty Images © Tous droits réservés
france.tv slash Tiphaine de Raguenel

Antonio Grigolini Gwenaëlle Signaté Sandrine Miguirian Vanille Cabaret Léna Sichez

Communication Agnès Desplas
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l'Image Animée