La faim du travail (EP.62)

De Wiki Datagueule
Aller à : navigation, rechercher
Informations techniques
Saison4-518.jpg
Saison 5
Episode 62
Date de sortie 03/10/2016
Durée 11:26

Le chômage va être l'un des thèmes de la campagne présidentielle à venir. Comme il l'était lors de la campagne précédente. Et pour celle d'avant. En fait, cela fait des décennies que le chômage augmente sans que rien ni personne ne parvienne à l'enrayer sur le long terme. Et si l'on sortait la tête du guidon pour chercher un peu de recul ? Cette augmentation progressive du chômage raconte surtout une modification en profondeur du marché de l'emploi qui a commencé il y a plus d'un siècle avec le Taylorisme, notamment. Nous approchons sans doute d'un point de bascule : celui où les employé/es ne seront plus nécessaires car les robots et l'intelligence artificielle seront devenus plus efficaces. Quel nouveaux mécanismes imaginer alors pour redistribuer les richesses et inventer un nouveau contrat social ?

Avec Bernard Stiegler, philosophe et directeur de l'IRI : https://is.gd/m4dhTh

Script

rigtC'est pas l'chômage qui prend l'emploi, c'est l'emploi qui prend l'travail. Bonjour !

5.1% en 1980, 7.6% en 1990, 8.1% en 2000, 8.9% en 2010, 9.9% en 2014. Vous êtes en France, les décennies passent et le chômage, lui, s'installe[1][2]. En 1980, plus d'1.2 millions de français étaient sans emploi. Près de 35 ans plus tard, ce chiffre a plus que doublé dépassant les 2.8 millions de personnes dans l'hexagone[3]. Mais pour mieux comprendre le chômage, regardons plutôt du côté de l'emploi.

5.1% en 1980, 7.6% en 1990, 8.1% en 2000, 8.9% en 2010, 9.9% en 2014. Vous êtes en France, les décennies passent et le chômage, lui, s'installe.

En France, en 2012, sur 17.8 millions de salariés, 15.4 millions étaient en CDI. 87% [4]! Que demande le peuple ? Sauf que les places sont chères. D'après Pôle Emploi, pour 2016, les CDI ne représentent que 36% des intentions d'embauche contre plus de 20% pour des CDD de six mois minimum et près de 44% pour des emplois temporaires[5]. Dans les pays de l'OCDE, entre 2000 et 2013, le pourcentage d'emplois à temps partiel est passé de 14% à plus de 17%[6]. Aux États-Unis, les emplois temporaires auraient augmenté de 29% entre 2009 et 2012[7].

Et voilà le « sous-emploi » qui pointe à l'horizon. Une catégorie regroupant les employés à temps partiel disponibles pour travailler plus mais sans débouchés. En France, entre 2003 et 2014, ils sont passés de 4.8% des salariés à 6.4%[8][9]. Il y a des contrats oui, mais de plus en plus courts et plus jetables. Et pourtant, au total en Europe, entre 2002 et 2015, près de 15,5 millions de personnes sont venues gonfler les rangs de la population active[10]. Matelots, une tempête s'annonce mais d'où vient le vent ?

Région du Pibara, au Nord-Ouest de l'Australie. Des camions sillonnent la mine de West- Angelas, propriété du géant de l'extraction Rio Tinto[11][12]. Des Lomatsu 930E-AT. À l'intérieur : aucun conducteur. D'ailleurs, aucun mineur n'est présent sur place pour extraire les 29,5 millions de tonnes de minerai de fer annuels. Tout est géré à distance, à 1300 km au nord : à Perth. Là-bas, 400 employés pilotent 15 mines, 31 puits, quatre ports et 1.600km de réseaux ferroviaires. Chaque camion automatisé, c'est 4 chauffeurs en moins mais 2 à 3 postes de techniciens en plus. Le compte n'y est pas.

En 1980, plus d'1.2 millions de français étaient sans emploi. Près de 35 ans plus tard, ce chiffre a plus que doublé dépassant les 2.8 millions de personnes dans l'hexagone.

Province du Guangdong au sud-est de la Chine. Sur l'une des lignes d'assemblage de Foxconn, mastodonte de l'électronique, les 20 à 30 employés qui plaçaient des composants sur les cartes mères ne sont plus que 5. Juste ce qu'il faut pour appuyer sur les boutons qui actionnent les machines qui elles font le travail. Entre septembre 2014 et mai 2015, plus de 500 usines autour de la ville de Dongguan ont investi 573 millions d'euros dans des robots. Objectif : remplacer plus de 30.000 travailleurs. Adieu grèves et salaires minimum.[13][14][15][16][17][18]

D'après une étude de l'université d'Oxford, d'ici 20 ans, l'automatisation pourrait faire disparaître 77% des emplois en Chine. Ça vous paraît loin ? Pour l'ensemble des pays de l'OCDE, 57% des emplois pourraient être touchés[19]. Selon le Forum Économique Mondial, d'ici à 2020, cette même automatisation pourrait détruire 7.1 millions d'emplois dans les économies des 15 pays les plus développés. Dans le même temps, 2.1 millions de postes devraient se créer. Reste 5 millions d'emplois évaporés en 5 ans[20][21].

Les rares nouveaux postes risquent de demander de plus en plus de qualifications, comme les opérateurs spécialisés de Rio Tinto en Australie. Aux États-Unis, dans les années 1980, plus de 8% de la population active a profité de nouveaux emplois, principalement dans le secteur des nouvelles technologies. Dans les années 1990, il n'étaient plus que 4% et à peine 0.5% dans les années 2000[22]. Au fil du temps, le marché du travail se polarise : d'un côté des postes hyper-qualifiés à hauts salaires, de l'autre des boulots peu qualifiés à bas prix et au milieu, un vide de plus en plus grand[23].

L'essentiel ce n'est pas la chute, c'est l'atterrissage. Comment penser cette mutation de l'emploi pour éviter le mur et aller au-delà ?

Bernard Stiegler

Conclusion

En attendant, à San Francisco, dans les couloirs de l'hôpital universitaire de Californie, c'est la famille Tug qui prend en partie soin des patients. 12 robots d'1m20, 27 capteurs chacun et un concentré de technologies qui leur permet de transporter les repas, le linge et même les médicaments. Gentil Tug.[24][25]

On peut se dire que c'est temporaire, que les courbes finiront par se relever. Que tout ces robots, il faudra des techniciens spécialisés pour les concevoir, les entretenir, les accompagner. De nouveaux emplois ! Sauf que les premiers robots qui s'auto-réparent sont déjà en chantier. Le principe du mirage, c'est qu'il semble réel.

On peut aussi plonger la tête plus profondément dans le trou en se disant qu'il faut barrer la route à l'automatisation, qui pourtant est déjà là. Et alors quoi ? Défendre le droit de redescendre à la mine ? La chance d'aligner des boîtes sur ces kilomètres de linéaires rectilignes ?

C'est peut-être parce que ces boulots n'ont plus de sens qu'ils conviennent si bien à des machines. L'emploi est devenu une pierre angulaire de nos vies. Il empli nos quotidiens, peut importe de quoi. Mais que faire s'il disparaît ? Foutue peur du vide. Et si un peu de concret nous aidait à avancer ?

Comme à Plaine Commune. Un territoire de 414.000 habitants dans le nord-est de Paris. Depuis 2016, Bernard Stiegler y a lancé une expérimentation sur dix ans. Un chantier concret pour inventer une autre façon de redistribuer les richesses, tester le revenu contributif, inviter des juristes, des économistes, des ingénieurs, des sociologues, des philosophes à se confronter à la pratique. Et au centre : les habitants de Plaine Commune, acteurs principaux de ce changement.[26][27][28]
Cit fermee.PNG
Ce n'est pas une solution, c'est une tentative. Et d'autres, tout aussi concrètes sont en cours. Comme à Coopaname[29][30][31], où l'on recrée du lien entre des travailleurs de plus en plus indépendants et donc isolés. Finalement, je me dis que les briques de ce mur, dans lequel nous fonçons, pourraient peut-être servir à bâtir d'autres avenirs. Déjouer la peur du vide, pour peu qu'on les leste avec un peu de sens et d'envies.

Sources

Sources principales

  1. https://www.insee.fr/fr/statistiques/1906672?sommaire=1906743
  2. https://www.insee.fr/fr/statistiques
  3. https://is.gd/yu9isb
  4. https://www.directemploi.com/actualite/emploi/1990/les-chiffres-du-cdi-et-du-cdd
  5. http://statistiques.pole-emploi.org/bmo/static/bmoenquete2016
  6. https://data.oecd.org/fr/emp/taux-d-emploi-a-temps-partiel.htm#indicator-chart
  7. https://qz.com/65279/40-of-americas-workforce-will-be-freelancers-by-2020/
  8. https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1935
  9. https://www.insee.fr/fr/statistiques
  10. http://ec.europa.eu/eurostat/web/lfs/data/database
  11. http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/ressources-naturelles/rio-tinto-experimente-la-mine-sans-mineur/568152
  12. http://www.riotinto.com/documents/Mine_of_The_Future_Brochure.pdf
  13. http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2021251/Foxconn-Apple-factorys-answer-worker-suicides-replace-staff-1m-robots.html
  14. https://www.theverge.com/2012/12/11/3753856/foxconn-shenzhen-factory-automation-manufacturing-US-expansion
  15. http://www.scmp.com/tech/innovation/article/1829834/foxconns-foxbot-army-close-hitting-chinese-market-track-meet-30-cent
  16. http://www.scmp.com/tech/social-gadgets/article/1823511/chinas-alibaba-foxconn-invest-us236-million-softbanks-robotics
  17. http://www.scmp.com/tech/enterprises/article/1786484/building-work-starts-first-all-robot-manufacturing-plant-chinas
  18. http://www.scmp.com/lifestyle/technology/science-research/article/1754165/robotics-industry-booming-guangdong-insiders
  19. http://www.oxfordmartin.ox.ac.uk/downloads/academic/The_Future_of_Employment.pdf
  20. http://www.businessinsider.fr/uk/wef-davos-report-on-robots-replacing-human-jobs-2016-1/
  21. https://www.weforum.org/reports/the-future-of-jobs
  22. http://www.businessinsider.fr/uk/robots-will-steal-your-job-citi-ai-increase-unemployment-inequality-2016-2/
  23. http://cep.lse.ac.uk/pubs/download/dp1026.pdf
  24. https://www.wired.com/2015/02/incredible-hospital-robot-saving-lives-also-hate/
  25. http://www.cnbc.com/2015/04/30/pricy-robots-tug-hospital-supplies.html
  26. http://francestrategie1727.fr/wp-content/uploads/2016/02/projet-plaine-commune-travail-stiegler.pdf
  27. http://www.lemonde.fr/emploi/article/2015/11/17/bernard-stiegler-je-propose-la-mise-en-place-d-un-revenu-contributif-qui-favorise-l-engagement-dans-des-projets_4812202_1698637.html
  28. http://www.liberation.fr/futurs/2015/05/18/il-nous-faut-un-nouveau-contrat-social_1311874
  29. http://www.coopaname.coop/
  30. http://www.coopaname.coop/sites/www.coopaname.coop/files/file_fields/2015/07/30/ra-coopaname-2014-web.pdf#page=5
  31. http://www.coopaname.coop/idees

Sources secondaires

"L'emploi est mort, vive le travail !" : https://is.gd/uGvEgw

"L'incroyable menace dont vous n'entendrez pas parler lors de la campagne présidentielle (américaine)" : https://is.gd/2IQ8iu

"Vers des plateforme réellement collaboratives" : https://is.gd/3ku0wS

"Quelle est la meilleure réponse à l'uberisation ? Les collectifs !" : https://is.gd/so70xz

"Grosse querelle autour du numérique et de l'emploi" : https://is.gd/L3Wkb4

Sources complémentaires

Des articles, des vidéos, des émissions viendront poursuivre la réflexion.

Crédits

Crédits
Un programme court proposé par Premières Lignes et Story Circus en coproduction avec France Télévisions.
Écriture et enquête Julien Goetz

Sylvain Lapoix

Réalisé par Henri Poulain
Graphisme/Animation Laurent Kinowski

Gilles Roqueplo

Michaël Alcaras

Sound design Christophe Joly
Mixage Yves Zarka
Produit par Luc Hermann
Images et montage Juliette Faÿsse
Assistant monteur Roman Dugas
Directeur de production Aurélien Baslé
Assistante de production Julie Ayreault
Production exécutive - StoryCircus Hervé Jacquet
Musique Cezame Music Agency
Archives Getty Images
France Télévisions Nouvelles Écritures Pierre Block de Friberg

Céline Limorato

Gwenaëlle Signaté

Annick Jakobowicz

Léo Fauvel

France info Julien Pain
Administratrice de production Sandrine Miguirian
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l'Image Animée